• Journée de grève aux TCL

    A peine plus de la moitié du trafic sera assuré aujourd’hui aux TCL. Les salariés devraient être nombreux à suivre l’appel à cesser le travail lancé par les syndicats. Motif de la grogne : le projet de refondation sociale de Kéolis. Les nouveaux accords d’entreprise annoncés il y a près d’un an devraient être adoptés d’ici la fin de la semaine. Les syndicats eux demandent toujours à la direction de revoir sa copie et promettent d’autres journées d’action si Kéolis décide d’adopter le texte sans leur accord.

    Pour suivre l'état du trafic en temps réel www.tcl.fr

     


  • Commentaires

    1
    jobi-joba
    Mercredi 23 Septembre 2009 à 13:26
    Ne vous trompez pas d'ennemi !
    Message apolitique et asyndical d'un salarié TCL... Eh bien voila que nous arrivons à cette fameuse grève et que nous autres salariés KEOLIS ( TCL) nous allons devenir l'ennemi public N°1 des usagers lyonnais. Malheureusement je ne saurai être embarrassé de cette situation, étant donné qu'avant d'être un conducteur je suis un homme, un père, un mari. Or, les nouvelles conditions sociales imposées par notre direction, vont saccager nos vies familiales et privées. Nous sommes donc ici dans un processus de réel défense. Laissez moi vous expliquer l'organisation de mon travail afin que tout devienne plus clair. Après 7 ans d'activité dans une fonction de commercial, j'entre voici 12 ans au sein des TCL. Actuellement je travaille sur une ligne qui ne me permets PAS d'avoir UN SEUL WEEK-END DANS L'ANNEE ( travail soit le sam., soit le dim. ou bien les 2 jours), 8 jours fériés travaillés sur 12, pas de pont comme la plupart des salariés, un seul repos hebdo dans 65 % des cas ( 2 jours de repos hebdo sont en vigueur ... mais en moyenne annualisé), travail à des heures très fluctuantes ( de 4h20 à 01h). Malgré tous ces éléments négatifs je ne me suis jamais plaint!! Mais dès lors que Monsieur Bernard TABARY ( directeur général ) supprime dans mon cas 18 jours de congés compensatoires ( liés au jour de travail WE et fériés), impacte mon salaire et mes congés selon ma santé et passe à la moulinette 300 accords sociaux d'entreprise, je dis NON... pour moi même et surtout pour ma famille. J'ai rencontré Bernard TABARY en lui expliquant les risques pour notre équilibre familiale et privé, en lui indiquant la réel peur de la plupart d'entre nous concernant notre devenir ( certains ont été jusqu'à la grève de la faim durant plusieurs jours). Réponse de l'intéressé : oui mais je vais augmenter votre pouvoir d'achat. Merci Monsieur TABARY de nous proposer de vendre corps, âmes et familles pour accroitre vos bénéfices. Apprenez juste Monsieur TABARY que dans tout management, un peu d'humanisme a toujourd grandi un chef d'entreprise ! Lyonnaises, Lyonnais, je comprends sincèrement vos mécontentements, mais aucune autre manifestation de notre part n'est malheureusement autorisée par le cadre législatif ( nous sommes beaucoup à être favorable à une grève du zèle ou bien surtout à notre retrait dans la vente de titre de transports). Soyez donc compréhensif et solidaire devant ce qui vous parait être un abus de notre part, mais qui n'est en fait qu'une ultime défense vitale devant ce buldozer TCL / KEOLIS. Ne vous trompez pas d'ennemi, visez plutôt notre direction.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :