• Les vigiles de Carrefour Part Dieu restent en prison

    Pas de remise en liberté pour les deux vigiles de Carrefour Part Dieu accusés de la mort d’un jeune voleur à l’étalage.

    Fin décembre, ce sans domicile fixe de 25 ans était littéralement étouffé par les vigiles qui affirmaient l’avoir simplement maintenu immobile en attendant la police.

    4 hommes sont mis en examen dans cette affaire, deux d'entre eux qui sont encore derrière les barreaux, ont demandé à sortir car ils ne supporteraient pas la prison et feraient l’objet de railleries de la part des autres détenus. La justice a donc rejeté leur demande mardi. Dans cette affaire, les vigiles risquent jusqu’à 15 ans de réclusion.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :