• Vaste procès devant les assises de Lyon

    Ce n’est pas une histoire d’euthanasie, plutôt un meurtre de type passionnel. Déclaration hier d’un expert psychiatre au procès de Josiane Humbert. Cette femme de 52 ans est accusée d’avoir mis fin aux jours de sa mère, atteinte d’une sclérose en plaque.

    Ma mère et moi on était au bout du rouleau avait-elle expliqué, après les faits. Josiane Humbert s’était occupée seule de la malade pendant 18 ans avant de l’étouffer avec une couverture une nuit de mai 2005 pour, dit-elle, mettre fin à ses souffrances. Seulement la veille dame n’avait elle jamais exprimé la volonté de mourir. Le procès doit continuer aujourd’hui et demain.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :